Actualités

 

 

Cours de danse contemporaine « adultes Niveau Intermédiaire/avancé » le vendredi  de 19h45 à 21h15,  (3 vendredis par mois) au studio de danse de la Hune. Animé par Victorine LUCAS. Cours ouvert à toute personne ayant envie de parfaire sa pratique de la danse contemporaine, dans le travail technique et la recherche en atelier. Pré-requis : avoir pratiqué la danse, avoir des bases techniques et un goût pour l’improvisation et la composition.

Ce cours est articulé autour de plusieurs axes :

  • un travail approfondi sur le geste, ses qualités et ses projections dans l’espace,
  • l’ancrage au sol et la détente articulaire pour une plus grande fluidité et amplitude du mouvement,
  • l’attention sera portée également sur la conscience affinée du corps en relation avec les fondamentaux tels que l’espace, le poids, le temps, l’énergie….
  • A ce travail, s’allieront des temps de recherche personnelle (improvisation, composition en solo ou en groupe) pour laisser émerger une dimension plus poétique.

Atelier chorégraphique – 1 vendredi par mois – studio de danse de la Hune. Animé par Victorine LUCAS.

Avoir une pratique de la danse et être désireux de s’immerger dans un processus de création
afin de construire ensemble une chorégraphie, présentée en juin 2019.

 

Article sur Victorine : http://www.centre-presse.fr/article-546380-la-danse-chevillee-au-corps.html

La danse chevillée au corps
Victorine Lucas incarne le plaisir de danser et de transmettre. Elle enseigne la danse contemporaine pour l’association Danse Créative. Rencontre.
La dernière création dansée de Victorine Lucas, « Clap » à La Hune.
Dès l’âge de quatre ans, Victorine a mis ses pas dans la danse à Nouaillé-Maupertuis avant de rejoindre l’école de danse classique de Michèle Franchineau à Poitiers. « Très vite, j’ai été intégrée dans sa compagnie pré-professionnelle. Je jouais le rôle d’une enfant émerveillée qui découvrait le monde des clowns. Ca m’a donné le goût de la scène. »

Par la suite, elle s’initiera à la danse jazz avec la chorégraphe Sandra Huron et dansera dans sa Cie « Accent jazz » avant de préparer un diplôme d’État au Centre d’études supérieures de musique et de danse (CESMD) de Poitiers. En 1999, tout juste diplômée du Conservatoire, elle intégrera l’équipe enseignante pour quatre années: « J’ai tout de suite baigné dans le monde de l’enseignement. »
En parallèle de ses cours hebdomadaires à Danse Créative, elle enseigne aussi à la MJC de Chauvigny ainsi que dans les ateliers « A tout-petits sons », un éveil musical pour les 0-4 ans, mis en place par le réseau Médiathèque de Grand Poitiers et le Conservatoire à rayonnement régional. Et toujours, elle danse, sa vocation première, et participe à des performances dans les compagnies d’Odile Azagury (Les Clandestins), Hélène Benabbad (La Suerte) dont elle est cofondatrice et dans la Cie d’arts visuels et sonores « Phosphonie » de Châtellerault. Une façon de se régénérer et de ne pas oublier la scène.

Danse Créative, créée en 1984 et présidée par Patricia Etavard, propose une pédagogie ouverte allant des cours d’éveil et d’initiation aux cours adultes confirmés. « Avec les plus petits, je fais un travail de sensibilisation pour les aider à la prise de conscience de leur corps en créant des évolutions en musique. » En complément, une fois par trimestre, l’enseignante dirige des stages parent/enfant (de 5 à 7 ans): « Un pur moment de complicité et de danse libre autour de situations simples et ludiques. » Pour les ados et adultes avertis, les dimanches de création permettent de travailler les chorégraphes du spectacle final donné à La Hune.

Vous pouvez nous retrouver sur la page Facebook de l’association : https://www.facebook.com/dansecreative/